Kamaro de retour de l’Inde

 Le périple de KAMARO en Inde

La Villa était représentée en novembre dernier, à New Delhi, en Inde, à la compétition internationale « World Robot Olympiad ». Plus de 80 équipes de 50 pays différents étaient réunies pour cette grande finale internationale de robotique. Kamaro VSM (KAryna, MAlaurie et notre RObot), avons vécu une expérience unique à représenter le Canada dans ce pays si différent du nôtre.

 15259383_1809881815958941_6492090619650568698_o 15259589_1809889915958131_3979064961742435172_o
 Nous ne vous cachons pas que le voyage pour se rendre en Inde a été très long. Ayant passé les derniers mois à tenter de faire un équilibre entre le temps passé sur le robot, les études et le sommeil, nous avons dormi à tout moment où le lieu nous le permettait : l’avion, l’escale, puis le deuxième avion, les sièges d’aéroport ne nous ont jamais semblés aussi confortables !

À la compétition nationale, le score que nous avions obtenu était de 165 points sur un maximum de 300 points. Pour le volet international, il fallait absolument améliorer le robot. Nous avons donc débuté la modification de notre robot à la fin des vacances d’été. Le plus difficile pour nous était, de loin, la programmation de notre robot. Nous étions toutes les deux beaucoup plus habiles en construction et nous avons dû apprendre à utiliser le logiciel de programmation au fur et à mesure que nous avancions dans le défi. L’aide de notre coach, M. Sengov, fut très importante pour nous faire découvrir différentes facettes de la programmation dont nous ne connaissions pas même pas l’existence. Chaque fin de semaine de l’automne et nos temps libres ont été consacrés à l’amélioration de notre robot. À la veille de la compétition, nous avions réussi, le robot fonctionnait mieux, il pouvait atteindre 285 points. Nous étions enfin prêtes pour la grande compétition.

Quel stress nous avons eu lors de la journée de pratique, alors que nous nous sommes rendues compte que notre robot ne fonctionnait pas comme à Montréal ; l’éclairage et la surface du tapis étaient différents, nous avons dû modification le programme pour l’adapter à son nouvel environnement. Nous y avons travaillé, dans la chambre d’hôtel, jusqu’à deux heures et demie du matin. Il devait fonctionner ! Tout le travail que nous avions mis sur ce projet ne devait pas avoir été inutile ! Il ne restait plus qu’une soirée et nous devions l’améliorer.

2016-11-26 00.21.24

Le lendemain, à la journée de qualification, notre meilleur essai fut maigre : 50 points ! 50 points, alors qu’à Montréal, nous avions atteint les 285 points !!! Ce qui n’a pas été suffisant pour passer en quarts de final. C’était plutôt décourageant, mais l’excitation est demeurée même après notre élimination. Nous encouragions les autres équipes canadiennes. Cette deuxième journée de compétition fut tout aussi spéciale que la première, mais d’une façon différente. Nous avons rencontré des jeunes de partout dans le monde : de la Malaisie, des Philippines, de la Russie, de la Syrie et du Costa Rica, des jeunes avec lesquels nous sommes toujours en contact.

La WRO a été une expérience incroyable. Nous avons eu une chance unique de pouvoir y participer !

Nous avons terminé notre séjour en Inde par un volet touristique : le circuit du Triangle d’Or. Appelé ainsi à cause de la forme triangulaire formée par les villes historiques de Delhi, d’Agra et de Jaipur sur une carte. Trois villes fascinantes. New Delhi est la capitale de la République de l’Inde et le siège du gouvernement du Territoire de la capitale nationale de Delhi. Agra, la ville du Taj Mahal qui est définitivement très impressionnant et qui mérite définitivement les 14 heures de traversée du globe en avion. Et finalement, Jaipur, la capitale du Rajasthan qui est le plus grand État dans le pays, et dont le nom fait référence à la Terre des Rois. Jaipur est souvent appelée la ville rose.

IMG_4997

Une chose est sûre, il est difficile de trouver des points communs entre le Canada et l’Inde. Ce sont deux mondes totalement opposés et ce fut un grand bonheur que d’avoir la chance de découvrir cet autre monde. Là-bas, les vaches sont des animaux sacrés et habitent les rues. Les règles de la circulation sont, à nos yeux, inexistantes même si, il faut l’avouer, les conducteurs indiens savent très bien conduire. Les bruits de klaxons sont une musique sans pause et, malheureusement, la pollution est bien présente et personne ne semble s’en soucier. Dès que nous sortions de l’hôtel, l’odeur emplissait nos narines et nous devions enfiler des masques pour limiter les impacts de cet « air » sur notre santé.

Il nous est difficile d’expliquer notre expérience en Inde ; les mots, les photos ou les vidéos n’expriment pas bien ce que nous avons vu, appris et même expérimenté au cours de ce voyage dans ce pays si dépaysant.

2016-11-24 15.44.45 HDR

Merci à tous ceux qui ont cru en nous et qui nous ont soutenu et encouragé : nos parents, nos professeurs, les sœurs, la direction de la Villa,… et tous nos « amis » Facebook !

Pour conclure, il est clair que nous revenons de ce voyage enrichies de connaissances sur l’étonnante culture de l’Inde et, surtout, de connaissances en robotique. Nous avons beaucoup appris de nos erreurs. Des erreurs que nous ne répèterons pas la prochaine fois. Car nous tenterons à nouveau notre chance à la compétition nationale en mai 2017 afin de nous qualifier pour la compétition internationale de l’an prochain. Le nouveau défi sera annoncé en janvier et nous l’attendons avec impatience. L’équipe KAMARO reviendra en force en 2017.

Malaurie St-Amour-Bilodeau (S4) et Karyna F. Ladouceur (S5)

De l’équipe KAMARO

Voici un petit film qui résume bien notre expérience inoubliable.  Pour suivre toutes nos aventures dès le départ, lorsque nous nous sommes qualifiées lors de la compétition Zone01, nous vous invitons à visiter notre page Facebook.

Canadian delegation with Mindstorm Robot Experts / Délégation canadienne avec les experts de robotique Mindstorms — with Fabrice Weinberg, Sumiko Hirano, Yoshihito Isogawa, Srinivasan Seshan, Asha Seshan, Vassilis Chryssanthakopoulos, Andreas Baumgart, Sanjay Seshan, Marc-André Bazergui and Arvind Seshan.

 Délégation canadienne avec les experts de robotique Mindstorms — avec Fabrice Weinberg, Sumiko Hirano, Yoshihito Isogawa, Srinivasan Seshan, Asha Seshan, Vassilis Chryssanthakopoulos, Andreas Baumgart, Sanjay Seshan, Marc-André Bazergui et Arvind Seshan.
Et voici une galerie de photos de notre voyage…
Partager cette nouvelle sur: