Participation au FTA – un PEVI nouveau genre

Les 5e secondaire ont voyagé dans leur propre ville et à travers le monde pendant trois journées intensives au FTA (Festival TransAmériques) à la fin mai.

Les voyages PEVI se déroulent traditionnellement à la rentrée, en septembre. Avec le projet Allemagne et la venue des correspondantes à l’automne plutôt qu’à l’hiver, le projet PEVI des 5e secondaire a été déplacé à la fin mai. Comme plusieurs groupes d’élèves de la Villa participaient à ce festival de théâtre et de danse depuis plusieurs années, on a décidé de l’offrir à toutes les filles de 5e secondaire.

Les élèves et les professeurs accompagnateurs étaient donc en voyage dans leur propre ville pour trois journées très bien remplies d’activités stimulantes, originales et très variées. Le programme élaboré par Mme Keyser, un travail énorme d’organisation, incluait des ateliers, des visites, quatre spectacles et l’hébergement aux résidences universitaires de l’UQAM pour que les élèves vivent une expérience unique d’être en voyage dans leur propre ville.

 

Les activités étaient particulièrement réussies car très participatives: les élèves, en ateliers,  étaient tantôt DJ à la SAT (Société des arts et technologie)s, marionnettistes, scénaristes ou actrices.. D’ailleurs plusieurs ont dévoilé leurs talents de jeu dans l’atelier où elles devaient travailler à faire le portrait de leur grand-mère et présenter la posture, les gestes et les paroles de cette grand-mère aux autres élèves.

 

Une visite mémorable du Monument National avec M. Larrue, professeur de théâtre à l’UQAM, a permis de découvrir l’histoire unique de ce théâtre et de sa préservation pour en faire la salle la plus ancienne encore utilisée en Amérique du nord. Les élèves ont même pu monter sur la scène de cette salle magnifique.

 

L’organisme L’Autre Montréal proposait aussi une visite guidée des murales, le “street art”, entre le Quartier Latin et la Place des Arts, en passant pas les habitations Jeanne-Mance, ce qui a permis d’en apprendre plus sur ce quartier du centre-ville.  Les élèves ont aussi pu rencontrer l’artiste 2Fik qui a présenté son projet de collage sur le conte traditionnel de la chasse-galerie.

 

Le groupe avait aussi des billets pour 4 spectacles – tous à guichet fermé  (les seules places vides étant celles des élèves qui se sont absentées pour toutes sortes de rendez-vous). Notons l’excellente pièce absurde Une Île Flottante-Das Weisse vom Ei,  une production suisse en allemand et en français, le spectacle de danse Black Piece (Belgique), très apprécié des élèves, la pièce Reality (Italie) et pour conclure le PEVI, la pièce assez grinçante mais originale Ventriloquists Convention (co-production franco-allemande).

 

Bien que les professeurs soient revenus très enthousiastes et emballés de toutes ces découvertes, activités, ateliers et visites, plusieurs élèves ont déploré le fait qu’elles soient restées à Montréal (pas toutes cependant: « j’ai beaucoup apprécié découvrir ma propre ville”) et qu’elles n’aient pas eu la sensation de voyager ensemble. Il reste qu’elles ont pu participer à des ateliers et visites exceptionnels, sans équivalent au Canada, et à des spectacles “déstabilisants”, qui permettaient de “sortir de sa zone de confort artistique”, de “voir quelque chose que je n’aurai jamais vu par moi-même” (citations de nos élèves)

13268522_10153528829127377_2655901798499002966_o 13301314_10153528829477377_9214851504936534620_o 13320573_10153528826407377_8413049472414673596_o 13323249_10153528829452377_5217913937781171059_o 13323319_10153528825577377_6456672321456964115_o 13340064_10153528828452377_4771699813821300298_o A5FC71B5-B5B3-4A5C-9380-E88AA08B3805

 

 

Partager cette nouvelle sur: