Programme primaire

Programme du primaire

Au primaire, les titulaires de la classe enseignent toutes les matières, sauf l’éthique et la culture religieuse, l’éducation physique, l’anglais, les arts plastiques et la musique qui sont enseignées par des spécialistes.

Toutefois, en 6e année, afin de favoriser la préparation au niveau secondaire, les élèves sont suivies par plusieurs enseignants, qui se partagent les matières.

Dans son organisation pédagogique, la direction a toujours mis l’accent sur la langue d’enseignement, le français, car la langue se situe au cœur de la communication et constitue un véhicule d’apprentissage au service de toutes les disciplines. Elle permet à l’élève de structurer sa pensée, de s’exprimer avec clarté et rigueur et de communiquer avec efficacité oralement ou par écrit dans différents contextes. C’est par la langue que se construit la vision du monde puisque les mots, au-delà des codes et des règles, traduisent la singularité de la pensée. Ainsi, dans chaque matière, le français est corrigé et évalué.

À la Villa, l’organisation pédagogique recherche continuellement des stratégies d’enseignement qui favorisent chez l’enfant l’intégration des connaissances. Ainsi, les horaires sont construits de façon à permettre aux enseignants de travailler en collaboration avec leurs collègues pour élaborer des projets intégrateurs.

À la Villa, toutefois, nous continuons de favoriser certaines méthodes dites traditionnelles qui ont fait leurs preuves. Ainsi, au primaire, les enseignantes donnent une dictée par semaine et, dès le 2e cycle, l’élève commence à faire de l’analyse grammaticale pour favoriser sa compréhension de la langue. Même si la résolution de problèmes caractérise l’enseignement des mathématiques, les élèves continuent d’apprendre leurs tables de multiplication et de division. Nous croyons que les automatismes ainsi acquis demeurent nécessaires encore aujourd’hui, malgré l’invention de la calculatrice et des logiciels de correction de la langue.

Programme par matière

  • Français
  • Mathématiques
  • Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté
  • Science et technologie
  • Anglais
  • Éducation physique
  • Arts plastiques
  • Éthique et culture religieuse
  • Musique
  • Mythologie et art dramatique

De plus…

  • Bibliothèque
  • Informatique
  • Méthodes de travail

 

Anglais au primaire

L’apprentissage de l’anglais se fait à partir de la première année. Il vise à initier l’enfant aux structures et au vocabulaire de base qui vont lui permettre de comprendre et de communiquer avec ses pairs en anglais. Les stratégies d’apprentissage sont multiples : poèmes, chansons,  exposés oraux préparés (« show and tell ») ou improvisés, étude de vocabulaire et, dès la 5e année, lecture d’histoires, dictées, concours d’épellation («spelling bee») et courtes rédactions.

Arts plastiques au primaire

La formation en arts plastiques se fait dans une perspective d’évolution continue tout au long du primaire.

Lors de l’atelier d’arts plastiques, l’enfant apprend à apprécier les œuvres d’art d’artistes québécois, canadiens et étrangers, des classiques aux modernes. L’enfant s’interroge sur celles-ci, sur le choix des couleurs, la perspective et la démarche artistique de l’auteur. L’enfant peut être appelée à créer à la manière de l’artiste étudié une œuvre qui lui est propre tout en s’appropriant, en même temps, celle de l’auteur.

Pour développer son potentiel créateur et exprimer sa sensibilité, l’enfant explorera une grande gamme de matériaux (gouache, acrylique, aquarelle, feutre, vitrail, argile, encres) et techniques (découpage, collage, modelage, peinture, imprimeries). L’enfant apprendra aussi à porter un regard constructif sur ses œuvres.

Bibliothèque au primaire

Une période de bibliothèque est prévue à l’horaire de toutes les classes du primaire. Une fois par semaine, les élèves accompagnées de leur titulaire vont lire des livres à la bibliothèque, un environnement qui invite à la lecture et qui a été conçu spécifiquement pour des enfants de cet âge. L’élève y feuillette et lit, en silence, un livre qu’elle aura choisi et qu’elle pourra apporter à la maison afin d’en continuer la découverte avec ses parents. Elle peut y compléter des recherches parmi les nombreuses collections, encyclopédies et les différents magazines.

Éducation physique au primaire

« Voulez-vous cultiver l’intelligence de votre enfant, cultivez les forces qu’il doit gouverner. Exercez continuellement son corps, rendez-le robuste et sain pour le rendre sage et raisonnable ; qu’il travaille, qu’il agisse, qu’il coure, qu’il crie, qu’il soit toujours en mouvement, qu’il soit homme par la vigueur et bientôt il le sera par la raison. » J.J. Rousseau

L’objectif poursuivi dans le cours d’éducation physique est de créer un environnement qui favorise le respect de l’autre, le plaisir et la coopération. Par des exercices, des jeux et des mouvements, l’enfant prend connaissance de son corps et en vient à développer une image favorable d’elle-même.

De la première à la 3e année, l’enfant est amenée à développer les qualités motrices de base. Plusieurs activités sont proposées : gymnastique sportive aux appareils, gymnastique rythmique, rythmique musicale, jeux collectifs, jeux récréatifs.

De la 4e à la 6e année, l’élève est aussi initiée à la pratique de différentes activités sportives telles que l’athlétisme, le basketball, le handball, le volleyball, le conditionnement physique, le soccer ou le hockey en gymnase. Le cours est aussi une occasion, pour l’élève, d’apprendre les stratégies et l’éthique qui se rattache aux sports d’équipe. C’est aussi la découverte graduelle par l’élève des effets bénéfiques de ces exercices sur sa santé physique et son bien-être psychologique.

Éthique et culture religieuse au primaire

Au primaire, les élèves s’approprient des éléments essentiels de l’éthique, de la culture religieuse et du dialogue. Lorsqu’elles s’interrogent sur le bien-fondé d’établir un code de vie dans une famille ou dans une classe, elles se préparent à reconnaître des valeurs et des normes qui balisent la vie en groupe et en société.

Pour trouver la signification des expressions du religieux dans leur milieu, elles doivent se familiariser avec des récits et des rites associés au christianisme et à d’autres religions. Un regard privilégié est toutefois porté sur le catholicisme en raison de son importance historique et culturelle au Québec. À la fin du primaire, l’élève aura acquis des connaissances religieuses, saura faire la différence entre une vie religieuse qui se limite à une acquisition de connaissances et à  une pratique religieuse de routine et une vie chrétienne authentique.

Comme au préscolaire, cet enseignement est dispensé par des soeurs marcellines.

Français au primaire

La lecture, la compréhension de textes, l’orthographe de base, l’oral et l’écrit sont les points importants de l’enseignement du français à la Villa, dès le 1er cycle. L’étude de la phrase est présente au premier cycle et suscite l’intérêt des élèves qui en découvrent les secrets. Aux 2e et 3e cycles, nous approfondissons  la conjugaison, le vocabulaire, l’analyse grammaticale et logique. .

Pour approfondir les compétences du domaine de la langue, nous diversifions les exercices et multiplions les pratiques orales et écrites, toujours dans un souci de cohérence et de continuité : récitations, fables, poésies, chansons, exposés oraux, lectures de textes  littéraires et courants, exercices d’écriture.

Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté au primaire

Le programme vise à amener les élèves à construire leur représentation de l’espace, du temps et de la société. Au premier cycle, l’enseignement est donné dans le cadre des cours de français et de mathématiques. Les thèmes abordés sont variés:  la ligne du temps, l’école d’autrefois et d’aujourd’hui, les fêtes,  mon quartier, vivre ensemble… Les élèves sont fières de créer leur cahier personnel de « découvertes ».

Au deuxième cycle, les élèves apprennent à utiliser différents outils d’exploitation et étudient le relief, l’hydrographie, la végétation et la faune. Elles commencent aussi l’étude de l’histoire : les Iroquoiens, les Algonquins, les Incas, les débuts de la Nouvelle-France.

Au troisième cycle, les élèves commencent à découvrir les fondements de notre civilisation. Préhistoire, Égypte des pharaons et Antiquité grecque.  Elles s’approprient aussi petit à petit les réalités du Québec et du Canada d’hier à aujourd’hui.

Plusieurs sorties éducatives sont prévues pour compléter les apprentissages.

Informatique au primaire

Au primaire, les ateliers d’informatique sont toujours faits en concomitance avec les projets intégrateurs réalisés en classe, ce qui permet à l’élève de constater que l’utilisation de l’ordinateur n’est pas une fin en soi (un jeu), mais plutôt un outil pour mener à terme des travaux. La recherche efficace sur Internet, de même que les enjeux reliés à ce mode de communication sont abordés durant ce cours afin que l’élève devienne une internaute avertie.

Aux 1er et 2e cycles, au rythme d’une période par semaine, l’enfant participe à un atelier d’informatique, qui se veut une introduction à l’ordinateur et à sa manipulation. Les élèves y utilisent différents logiciels ou font des recherches sur Internet. Les notions de base des logiciels suivants sont aussi enseignées : Microsoft Word et Microsoft Publisher pour écrire des textes, Paintbrush pour dessiner, Inspiration pour apprendre à faire un schéma de recherche.

Au 3e cycle, au rythme d’une période par semaine au laboratoire d’informatique, les élèves approfondissent les notions de base de Microsoft Word et Microsoft Publisher et sont initiées aux logiciels Excel, TapTouche et Powerpoint, qu’elles auront l’occasion d’utiliser fréquemment tout au long de leur scolarité.

Mathématiques au primaire

L’enseignement des mathématiques se veut centré sur l’enfant, agente de son propre apprentissage. Cet enseignement repose sur le développement d’automatismes, sur des stratégies efficaces de calcul et de résolution de problèmes ainsi que sur des manipulations.

La résolution de problèmes devient une stratégie d’enseignement et non seulement un objectif à atteindre. Tous les apprentissages y sont vécus à partir de problèmes posés par l’enseignante. L’enseignante n’est plus la personne qui sait tout, mais un guide. C’est l’enfant qui explique et propose ses démarches et ses solutions.

À la Villa, nous croyons qu’il est important que les élèves développent une très grande confiance en leurs capacités d’apprentissage et cultivent le goût d’apprendre, de relever des défis et de résoudre des problèmes.

Méthodes de travail au primaire

Tout au long du primaire, tous les enseignant(e)s  accordent une grande importance aux méthodes de travail intellectuel. Les enseignant(e)s proposent des stratégies pour mieux étudier (faire des schémas et des diagrammes, parler à voix haute, jouer au prof avec ses parents, etc.) Les élèves apprennent à planifier efficacement leur temps (études, devoirs, loisirs), s’entraînent à bien lire les consignes (quand, où, comment, pourquoi), à prendre des notes, à utiliser un agenda.

Musique au primaire

La formation musicale, dans une perspective d’évolution continue tout au long du primaire, développe le sens auditif de l’élève, son potentiel créatif au regard du monde sonore et ses habiletés à exprimer sa sensibilité, ses idées et à communiquer par la musique.

La formation musicale suppose le développement des compétences suivantes: s’approprier une démarche de création, l’interprétation vocale ou instrumentale de pièces musicales et apprendre à exercer son esprit critique et à développer son sens esthétique.

L’accent est mis sur le développement de la voix. Les élèves travaillent des instruments à percussion et la flûte à bec. La danse a aussi une place de choix. L’objectif est d’amener l’élève à constater l’apport signifiant de la musique dans sa vie, un médium omniprésent, un langage universel. L’apprentissage scolaire doit épouser l’intérêt instinctif de l’enfant pour « le savoir-faire » de manière à l’outiller progressivement pour qu’elle soit prête à intégrer personnellement le « savoir » selon son désir profond. En ce sens, les « spectacles » préparés par les enfants constituent des moyens privilégiés.

 

Mythologie et art dramatique au primaire

Tout au long du primaire, les enseignantes favorisent  l’expression du langage dramatique de l’enfant par des activités d’exploration, d’expression et de communication.

En 6e année, deux périodes d’art dramatique sont inscrites à l’horaire. Durant ces périodes, les enfants traduisent dans un langage artistique (théâtre) leur compréhension de l’univers. En effet, en 6e année, elles font un plongeon dans le temps, visitent  les grands mythes, font connaissance avec les dieux, les déesses et les héros de la mythologie (surtout grecque), embryon de la littérature et de la science occidentale.

Science et technologie au primaire

L’enfant est curieux, a le goût de savoir, d’expérimenter. L’enseignement de la science et de la technologie répond à ce désir et lui fournit l’occasion de se familiariser avec de nouvelles méthodes de travail.

Au premier cycle, l’enseignement est donné dans le cadre des cours de français et de mathématiques. Les thèmes abordés sont nombreux: le climat, la faune et la flore, le système solaire. Les élèves sont fières de créer leur cahier personnel de « découvertes ».

Au deuxième cycle, l’enfant, agente de son apprentissage, observe, manipule, propose des explications aux phénomènes de la vie courante. Elle approfondit ses connaissances du règne animal, végétal et des multiples visages de l’eau, du monde des insectes, du corps humain, de la lumière.

Au troisième cycle, trois thèmes principaux sont abordés : l’aventure de la vie, le génie humain et ma planète dans l’espace. L’élève sera amenée à travailler dans le cadre de projets interdisciplinaires, à faire de nombreux travaux de recherche et d’expériences dont elle  transcrira les résultats dans son cahier « découvertes ». Ainsi, pour mettre à profit ses connaissances de base en électricité, elle devra construire un jeu de questions-réponses intégrant un circuit électrique. Pour mieux visualiser l’effet du levier, elle sera amenée à construire une catapulte. Plusieurs travaux des élèves seront exposés lors de l’Expo Villa.

Pour compléter le programme, nous organisons des sorties éducatives reliées aux divers sujets étudiés en classe.