L’appartenance par la musique

Pour cette édition de l’Échos Villa, nous vous présentons Anne Mykitiuk, coordonnatrice musicale à l’école de musique, enseignante de théorie et de formation auditive, directrice des chorales et très engagée dans l’organisation du concert bénéfice de la Fondation, Les Marcellines chantent Noël!

«La musique fait partie de la vie à la Villa!» – Rencontre avec Anne Mykytiuk coordinatrice musicale 

Les Marcellines chantent Noël! : Chanter l’appartenance 

Anne Mykytiuk sourit en évoquant le plaisir de chanter ensemble dans une chorale. Ce plaisir, toutes les élèves du primaire et la quarantaine d’élèves de l’option musique du secondaire le connaissent bien depuis qu’elles préparent le concert bénéfice Les Marcellines chantent Noël! du 15 décembre prochain.  En plus des chorales, les spectateurs auront le plaisir d’entendre des ensembles de musique de chambre formés par les élèves de l’option musique du secondaire. « Ce sera beau! Vous serez impressionnés! » nous promet-elle. 

L’avantage d’une école de musique intégrée 

À la Villa depuis 9 ans, Anne Mykytiuk est responsable des chorales et du programme de théorie musicale et de formation auditive de l’école de musique. Elle apprécie particulièrement le fait d’enseigner la musique à la Villa car elle y trouve un milieu unique, où la musique est partout, où c’est vivant, et où les professeurs de musique travaillent en collégialité et en équipe, de manière plus organique et décloisonnée. À la Villa, la musique est dans l’air! 

De plus, la petite taille de la Villa permet un excellent encadrement des élèves par leurs enseignantes qui leur ouvrent les horizons. Le fait que l’école de musique soit intégrée à la Villa donne du sérieux à la démarche pour les élèves qui s’y sentent plus investies. Il y a un processus d’émulation: les plus grandes aident les plus petites qui ont ainsi envie de continuer la musique et d’aller plus loin dans l’étude de leur instrument. Cette entraide est précieuse et rejoint les valeurs marcellines. Par ailleurs, toutes les élèves du primaire sont initiées à la musique qui fait partie du programme scolaire, et cela contribue aussi à ce qu’elles développent le goût de poursuivre l’étude d’un instrument. 

Un programme de musique en croissance 

Déjà, en peu de temps, les élèves atteignent un excellent niveau. L’école leur offre tant d’occasions et de moments pour pratiquer la musique. À la base, l’objectif de Yolande Gaudreau, directrice de l’École de musique, est d’en faire des musiciennes qui continuent à prendre plaisir à jouer de leur instrument toute leur vie. Plusieurs décident tout de même de poursuivre leurs études en musique au cégep et elles s’y démarquent.  Elles sont donc très bien formées dans le programme de musique de la Villa.    

En développant encore plus le programme au secondaire, les élèves du primaire seront d’autant plus encouragées à poursuivre leurs études en musique. Mine de rien, les deux tiers des élèves au primaire font de la musique! C’est formidable! Au secondaire, une quarantaine d’élèves font partie de l’option musique.  Par exemple, elles sont plusieurs en 5e secondaire, ce qui leur donne l’occasion de réaliser des choses intéressantes ensemble. Elles ont développé un sentiment d’appartenance très fort autour de la musique. Le but serait donc de donner aux plus jeunes l’envie de vivre cette même expérience.  

Le concert bénéfice 

Le concert bénéfice, en plus d’être une cause inspirante pour les élèves, leur apporte ce sentiment d’appartenir à un groupe, à la famille Marcelline. « Les élèves sont fières d’y participer! » dit Anne Mykytiuk. Celles qui ont des réticences à jouer seules devant un public trouvent un plaisir précieux à faire partie de la chorale et à présenter le fruit de leur travail ensemble. C’est un moment magique pour les élèves… et pour le public. 

 C’est donc un rendez-vous le 15 décembre à 19h, en ligne! 

CLIQUEZ ICI pour vous procurer des billets.

Partager cette nouvelle sur: