Historique

170 ans d’histoire…

Monseigneur Luigi Biraghi, le fondateur
Né à Milan en 1801, consacré prêtre en 1825, Mgr Biraghi consacre sa vie à son ministère sacerdotal et à ses fonctions d’enseignant et de directeur spirituel du Grand Séminaire de Milan. En 1838, dans les environs de Milan, Monseigneur Luigi Biraghi fonde le premier collège des Soeurs de Sainte-Marcelline. Éducateur intelligent et attentif aux signes des temps, il désire « renouveler la société en formant, par les études, des personnes à l’esprit ouvert, cultivées, professionnellement compétentes et responsables, profondément chrétiennes ». Il est nommé vice-préfet de la Bibliothèque Ambroisienne en 1864. Serviteur de Dieu, le Bienheureux Luigi Biraghi meurt pieusement le 11 août 1879 à Milan. Il a été béatifié, le 30 avril 2006 par le Cardinal Tettamanzi.

Sainte Marcelline, l’inspiration
Les Soeurs de Sainte-Marcelline doivent leur nom à la soeur de Saint Ambroise, évêque de Milan (Italie) au IVe siècle. Marcelline éduqua ses deux jeunes frères et fut à l’origine d’un groupe de jeunes femmes consacrées à l’évangélisation. Le fondateur de la Congrégation des Marcellines, Monseigneur Luigi Biraghi, la choisit comme patronne pour ses religieuses, les invitant à suivre son exemple de vie humaine, chrétienne et religieuse.

Au Québec depuis 1959

1959
C’est en février 1959, que l’Institut international Marcelline implante de solides racines au Canada, à Montréal, en se portant acquéreur d’une villa de type florentin (la maison Aimé Geoffrion) magnifiquement située sur la colline du Mont-Royal. En septembre de la même année, La Villa Ste-Marcelline accueille ses premiers élèves au nombre de soixante-six.

historique1

1961
En 1961, les Soeurs décident d’ouvrir un nouveau collège dans une petite maison située sur la rive de la Rivière-des-Prairies, dans le quartier Saraguay. En 1967, afin de répondre au nombre croissant de demandes, la Congrégation accueille 500 enfants du primaire et une classe de première secondaire dans une nouvelle construction; le Collège Sainte-Marcelline actuel voit le jour.

historique2

De 1961 à 1974
De 1961 à 1974, les Marcellines prennent la responsabilité de l’éducation des enfants de l’école primaire St-Marc de la commission scolaire de Granby.
En 1974, se réalise le projet de la Résidence L’Amitié pour personnes âgées, à quelques pas du Collège.

historique3

De 1988 à 2005
En 1988 et en 2005, La Villa Ste-Marcelline procède à la construction de deux pavillons supplémentaires pour former l’école actuelle. Enfin, en 1991, le ministère de l’Éducation reconnaît le projet éducatif particulier des Marcellines et en permet la continuité au collégial.
La Villa dispense dorénavant l’enseignement collégial préuniversitaire complet sous la raison sociale Collège International des Marcellines.

historique4